Comme une montgolfière

COMME UNE MONTGOLFIÈRE. 4’40

Pour voyager confortablement tout au long de notre existence
Il faut voyager léger léger sans la moindre résistance
Balayer tous les conflits, les vieilles rengaines, tous les problèmes
Toutes ces vieilles mémoires si bien cachées dans nos tiroirs

Comme une montgolfière s’en va vers la lumière
Nous monterons des fonds si profonds

Pour que la vie ne soit pas un naufrage, que cessent les tempêtes, au fond de nos têtes
Il nous faudra lâcher du lest, jeter par dessus bord les regrets les remords
Qu’on gardait cachés sous sa veste et vider ses poches pleines de reproches
Et brûler tout ce qui reste, des coups des blessures, des vieilles morsures

Comme une montgolfière s’en va vers la lumière
Nous monterons des fonds si profonds

Pour avancer du pas de celui qui n’a plus peur
Détaché du tracas, délivré de ses erreurs

Et gratter sous l’écaille où se cache un détail
Un tout petit secret qui ravage le sommeil
Maladie qu’on retient dans un petit recoin,
Comme un trou dans le cœur à force de rancœur

Comme une montgolfière s’en va vers la lumière
Nous monterons des fonds si profonds
Si profonds, si profonds, si profonds (bis)

PAROLES : D E L R I N E – Mai 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *