GÉRARD MANSET – 1975

SÉLECTION PERSONNELLE

L'ouvrage "LA DISCOTHÈQUE PARFAITE DE LA CHANSON FRANÇAISE" de Gilles Verlant et Stan Cuesta est mis à l’honneur dans les pages "LECTURES" de ce Website via quelques fragments choisis, expositions orientées, chroniques d’albums familiers dont la résonance perdure.

GERARD MANSET

Y A UNE ROUTE – 1975

En mai 1968 sort un étrange single qu’on entend beaucoup à la radio, Animal on est mal. En raison des événements, il ne s’en vend que quelques dizaines. Inutile de dire que l’objet est aujourd’hui fiévreusement recherché par les collectionneurs, d’autant plus qu’il marque d’une pierre blanche l’histoire de la chanson française.

Son auteur, Gérard Manset, est en effet rapidement devenu un mythe vivant, hautement respecté, voire craint, secret, mystérieux, encensé par beaucoup, à tort ou a raison. Il est probablement le seul artiste culte français. Il ne s’est par exemple jamais produit sur scène… Sorcier des studios, Il créé de véritables œuvres discographiques qui vont illuminer les années 1970. Après un premier album étonnant (« Je suis Dieu »), lui aussi introuvable, réédité sous le titre « Manset 68 », puis supprimé de tous les catalogues à la demande de son auteur (et donc jamais publié en CD), Manset écrit « La Mort d’Orion », premier album concept pop français, paru en 1970, influencé par les Beatles et Pink Floyd, il crée son propre studio et enregistre lui-même ses disques suivants, qui forment une oeuvre cohérente et impressionnante, quasiment intemporelle.

« Y a une route », en 1975, est une réussite absolue, à l’image de la chanson du même nom, qui n’a rien à envier aux productions anglo-saxonnes de l’époque – seul Christophe produit alors des disques aussi ambitieux et d’une telle qualité musicale. Les rythmiques et les guitares sont fabuleuses, les arrangements de cordes somptueux, la voix (souvent doublée) incroyable : Attends que le temps te vide, par exemple, avec son formidable solo de guitare, est un fantastique voyage sonore de près de dix minutes, très loin de la variété française…

L’album contient également l’unique hit certifié de la carrière de Manset, Il voyage en solitaire, petite merveille intimiste totalement hors-norme et incongrue sur les ondes françaises de l’époque. L’artiste fera tout pour ne jamais rééditer ce succès inattendu…en sortant « Rien à raconter », un disque sans compromission dont il sera impossible d’extraire le moindre single.

Manset se crée ainsi une place à part dans la chanson française, publiant régulièrement des albums qui se vendent bien, sans plus, et lui permettent simplement de…continuer. Parallèlement, il voyage à l’autre bout du monde (ce qui lui inspire de nombreux albums dont le superbe « Royaume de Siam » en 1979), photographie, écrit des livres… Un artiste complet.

 

Ecoutez la chanson « Y a une route » de Gérard Manset

Chronique extraite de l'ouvrage LA DISCOTHÈQUE PARFAITE DE LA CHANSON FRANÇAISE de Gilles Verlant et Stan Cuesta - 2011. Editions FETJAINE