Oh Amour !

OH AMOUR ! 4’45

Mon beau lutteur baisse la garde
A l’heure où nous avons perdu les mots
Dans ce vacarme

Non je ne veux plus livrer bataille
Allons-nous remuer ciel et terre ?
Pour une rancœur ordinaire
Comme l’orgueil est vulgaire
Sanguinaire

Oh Amour ! quand tes contours se mélangent
Nos joies nos peines s’en vont s’en viennent
Tes humeurs en contre-jour nous dérangent
Ces allers-retours font de nos cœurs un tambour
Si lourd

Allons cueillir le sésame
D’un capricieux bonheur
Aux quatre murs si friables

Comme des chercheurs d’or infatigables
Nous lirons les pensées de Dieu
Pour desserrer le nœud
D’un sentiment amoureux
Malicieux

Oh Amour ! quand tes contours se mélangent
Nos joies nos peines s’en vont s’en viennent
Tes humeurs en contre-jour nous dérangent
Ces allers-retours font de nos cœurs un tambour
Si lourd

Tes humeurs en contre-jour nous dérangent
Ces allers-retours font de nos cœurs un tambour
Si lourd

PAROLES : D E L R I N E – Décembre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.