Petit danseur

PETIT DANSEUR. 3’55

Jailli comme une eau pure des fontaines
Un aiguillon de feu aux sources de mes veines
Les mains remplies de miel et dans la gorge
Le chant du rossignol qui prend son envol

Tu vis sans voir le jour en oubliant
Les minutes et les heures, petit danseur
Funambule zélé, fier et sauvage
Épidémie de feu qui consume ton âge

Douce joie petit corps tombé du ciel
Sans dessus dessous Oh ! la vie si nouvelle
Goutte à goutte de temps qui nous égare
Qui lui dira que l’avenir est rare

Qui lui dira que l’avenir est rare
Qui lui dira, qui lui dira

Vertige de naître au monde petit danseur
Poudre d’or et vol plané, vol plané
Comme une eau claire jaillit d’une fontaine
Comme le feu des fusées, le feu des fusées

Douce joie petit corps tombé du ciel
Sans dessus dessous, Oh ! la vie si nouvelle
Goutte à goutte de temps qui nous égare
Qui lui dira que l’avenir est rare

Que demain ne suffit pas
Nous n’irons pas plus avant et pas plus droit

On se vide de vie, couplet d’un jour, couplet d’une nuit
On se vide de vie, couplet d’un jour, couplet sans retour

PAROLES : D E L R I N E – Juillet 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *